Hémorroïdes externes que faire : comment en venir à bout ?

Accueil Santé Hémorroïdes externes que faire : comment en venir à bout ?

C’est une maladie qui atteint le canal anal. Et qui peut être interne, externe ou mixte.

Une crise hémorroïdaire est souvent caractérisée par des douleurs, des démangeaisons ainsi que des saignements. Il s’agit d’une pathologie particulièrement désagréable et embarrassante pour de nombreuses personnes.

Avec cet article, nous souhaitons vous aider à y voir plus clair et mieux traiter les symptômes.

Les causes

Chacun de nous à ce que nous appelons communément Hémorroïdes à l’intérieur de l’anus et du rectum, il s’agit là d’une formation veineuse tout à fait naturelle. Cependant, si cette dernière subit une dilatation anormale, cela devient problématique, et nous parlons alors de crise hémorroïdaire. Dans notre article nous allons nous intéresser à la crise hémorroïdaire dite externe.

Il existe différents facteurs susceptibles d’entrainer une crise hémorroïdaire, ces facteurs varient d’une personne à une autre. Cependant, il existe des facteurs fréquents qui reviennent chez beaucoup de patients et qui sont :

  • Constipation ;
  • Position assise/debout durant une durée prolongée ;
  • Obésité ;
  • Consommation fréquente d’alcool et de produit trop épicées ;
  • Certaine pathologie tel que l’hypertension ;
  • Diarrhée chronique ;
  • Absence d’activité physique.

En effet, la constipation serait responsable de 64% des cas de crise hémorroïdaires. Et cela est dû au fait que la personne atteinte de constipation se retrouve dans l’obligation d’exercer un effort supérieur à la normale, afin de pousser les selles durant la défécation. Cet effort entraine une hausse du risque de crise hémorroïdaire.

La posture compte également parmi les facteurs à risques. Une position debout ou assise pour une durée prolongée peut mener à une crise hémorroïdaire par effet de gravité.

Aussi, le fait de soulever des objets lourds, peut entrainer une poussée hémorroïdaire, car cela augmente la pression sur les veines. D’ailleurs, les personnes ayant déjà souffert de cela par le passé se voient interdites de soulever des objets lourds.

Les solutions

Si vous souffrez de poussée hémorroïdaire externe, il vous est conseillé de prendre trois fois par jour des bains chauds d’une durée de 15 à 20 min, cela aide à soulager :

  • Sensations de brulures ;
  • Douleurs ;
  • Démangeaison.

L’hamamélis est une plante réputée pour ses propriétés curatives. Cette plante est un très bon anti-inflammatoire et un très bon anticoagulant, de ce fait, elle améliore la circulation sanguine.

La citronnelle est quant à elle, un bon remède contre les hémorroïdes qui saignent, c’est un excellent antiseptique et aide qui arrêter les saignements.

La pierre d’alun est quant à elle moins connue mais très bénéfique., elle lutte contre les infections et diminue les démangeaisons.

Vous pouvez aussi appliquer de la vaseline, et cela avant de vous rendre aux toilettes. Elle permet de diminuer la pression exercée sur les muscles du rectum et facilite ainsi la sortie des selles.

N’oubliez pas d’adopter une meilleure position en allant faire vos besoins, et la meilleure position pour cela, est celle qu’on a dans des toilettes turques, alors veillez à la reproduire.

Attention à certains efforts qui aggravent les hémorroïdes

Vous avez pu constater que les hémorroïdes, qu’elles soient internes ou externes, sont vraiment très douloureuses. Plusieurs facteurs peuvent favoriser leur apparition et c’est notamment le cas pour le sport comme la musculation. Comme vous soulevez des charges lourdes, il est possible d’être victime de ces hémorroïdes.

  • Si vous êtes en pleine crise, il est préférable d’éviter ces activités sportives qui demandent un effort conséquent, car vous ne pourrez pas vous soigner.
  • Si vous portez des charges lourdes dans le cadre de votre travail comme des équipements, des pièces ou des colis, la vigilance est aussi de mise.
  • Il faut souvent s’arrêter quelques jours, le temps que la crise puisse passer avant de retrouver une vraie activité.

Toutefois, les efforts ne sont pas les seuls responsables de ces crises d’hémorroïdes, car certaines personnes souffrent à cause de plusieurs problèmes de santé. Parmi ces derniers, nous avons notamment la diarrhée qui peut entraîner une irritation. En parallèle, la constipation entraîne des troubles digestifs et des douleurs abdominales, mais également des hémorroïdes que ce soit en interne ou en externe. N’hésitez pas à consulter au plus vite un professionnel de la santé pour qu’ils puissent vous prescrire un traitement et, vous, préconiser quelques conseils.

Quels types de motos pour un permis A2 : faire le bon choix !

Il existe depuis maintenant des dizaines d’années plusieurs types de véhicules. De nombreuses marques ne font qu’évoluer et progresser, et les routes du monde...

Comment faire un fumigène à main ?

Vous souhaitez vivre une expérience inouïe ? Tenter de fabriquer votre propre fumigène est une expérience assez tentante et peut être extrêmement amusante. Cependant,...

Week-end Las Vegas que faire : que visiter à Las Vegas ?

Las Vegas est une ville extrêmement connue, c’est même la ville la plus connue du monde entier. Elle se reconnait par ses fameuses légendes...

Oreille bouchée que faire : comment trouver une solution à ce dysfonctionnement ?

Très désagréables, les oreilles bouchées font partie des symptômes les plus fréquents mais bénins, qui touchent une grande partie de la population. Dans la...