Que faire si on n’a pas le bac : quelles sont les alternatives ?

Accueil Administration Que faire si on n’a pas le bac : quelles sont les...

Ne pas avoir son BAC est quelque chose qui n’est pas facile à endurer pour tout le monde, surtout si on avait des motivations et des projets en tête. Mais pas de panique, il est toutefois possible d’entamer des études supérieures ou encore de travailler sans avoir le BAC. Il existe donc plein d’alternatives et de solutions afin de tracer son avenir.

Nous allons dans cet article vous parler des différentes solutions suite à un échec au BAC.

Les alternatives liées aux études

Il existe plusieurs solutions afin d’entamer des études suite à un échec au BAC. Ces solutions se présentent par :

  • Repasser l’examen du BAC ;
  • Rejoindre l’université pour un diplôme de substitution ;
  • Etudier du droit ;
  • Intégrer les écoles.

Si vous avez échoué pour la première fois à l’épreuve du BAC, ce n’est pas encore perdu, vous pouvez toujours repasser l’examen l’année suivante et ceci dans la limite de la disponibilité de places. Si votre établissement ne peut vous accorder la chance de redoubler, vous pouvez vous diriger vers d’autres lycées et vous y inscrire. Essayez seulement de le faire le plus tôt possible.

Vous pouvez également passer l’examen du BAC en tant que candidat libre, vous serez simplement mené à étudier seule chez vous ou dans la bibliothèque, sans pouvoir assister aux cours.

Il est également possible de rejoindre l’université pour un diplôme de substitution. Vous aurez seulement à passer le diplôme d’accès aux études universitaires afin de pouvoir s’inscrire dans une faculté.

C’est également possible de faire des études en droit sans avoir le diplôme du BAC. Ces candidats doivent passer ce qu’on appelle une capacité en droit. Il faudra d’abord faire des cours du soir pendant deux années dans les établissements privés, pour pouvoir par la suite intégrer une école de droit. Il est essentiel de savoir que la capacité en droit est difficile à obtenir et nécessite un travail sérieux et ambitieux.

Une autre solution consiste à intégrer les écoles, comme les écoles de tourisme, l’école des arts ou encore celle de la restauration et de l’hôtellerie. Ce genre d’écoles nécessitent généralement une somme d’argent assez coûteuse afin de pouvoir s’y inscrire et procurent des diplômes d’écoles.

Les alternatives liées au travail et aux formations

Il existe différents métiers ou encore des formations professionnelles qui n’exigent pas forcément le diplôme du BAC. Nous citons :

  • Le commerce et la vente ;
  • L’informatique et du numérique ;
  • Le sport ;
  • Le transport aérien.

Différentes formations en commerce sont mises à la disposition des jeunes afin de s’orienter vers le domaine de la vente.

Le domaine de l’informatique et du numérique est connu pour ses nombreux débouchés. Il existe une multitude d’écoles qui forment ses adhérents et les préparent à la professionnalisation des métiers du numérique.

Le sport reste encore une option très intéressante, surtout pour les jeunes qui aiment pratiquer du sport quotidiennement. Ces jeunes peuvent acquérir un brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport.

Le transport aérien est une solution assez intéressante. Les filles peuvent devenir des hôtesses de l’air, tandis que les garçons des futurs stewards. Les seules exigences requises sont un niveau de BAC sans le diplôme, la pratique de deux langues dont l’anglais avec un niveau assez élevé, un bon relationnel, mais aussi un certificat de formation à la sécurité. Ce dernier est un certificat simple qui se procure en une durée d’un mois dans un centre privé.

Les formations peuvent vous ouvrir des portes

Certaines personnes ont tendance à penser que seule l’obtention du baccalauréat permet de travailler, mais la réalité est quelque peu différente. Cela dépend aussi du domaine que vous visez par exemple. De ce fait, avec un Bac en poche, vous pourrez ouvrir les portes de l’université et de grandes écoles, mais, si ce cursus ne vous comble pas, les formations pourront vous apporter des compétences très sympathiques.

  • Il y a les formations à distance que vous pouvez réaliser chez vous en suivant bien sûr des cursus précis.
  • D’autres nécessitent votre présence dans un centre de formation, vous pourrez alors vous rendre dans les locaux plusieurs fois par semaine.
  • D’autres formations sont en alternance, vous avez une partie théorique avec des cours et de la pratique grâce à un stage en entreprise.

Les sociétés ont tendance à apprécier les apprentis, car ils peuvent être formés pendant leur formation. À la fin de cette dernière, ils valident leurs acquis et ils sont en mesure de décrocher un travail dans la même structure. Cette dernière gagne clairement en efficacité et cela lui évite de se lancer dans des recrutements particulièrement laborieux, voire longs, et même coûteux.

Quel est le rôle du courtier en prêt immobilier ?

Plus de 40% des Français sollicitent les services d'un courtier immobilier pour bénéficier d'un accompagnement durant leur procédure de souscription d'emprunt. Mais quel est...

Comment ranger un frigo professionnel ?

Vous souhaitez ranger votre frigo professionnel, mais vous ne savez pas par où commencer ? C’est une tâche crainte et souvent remise à plus...

Quelles sont les agences digitales d’Aix-en-Provence ?

Dans le monde d'aujourd'hui, où le marketing et la publicité sont principalement numériques, ce qu’on appelle une agence numérique semble presque superflu. Cependant, lorsque les...

Quels types de motos pour un permis A2 : faire le bon choix !

Il existe depuis maintenant des dizaines d’années plusieurs types de véhicules. De nombreuses marques ne font qu’évoluer et progresser, et les routes du monde...